Ciné'Fil Good Le forum des cinéphages

Ciné'Fil Good le forum de discussions des cinéphiles.
Films, séries, animés, documentaires...
La parole est à vous !
A tout de suite !
Ciné'Fil Good Le forum des cinéphages

Ici on analyse, on argumente, on discute films, séries, documentaires, en toute détente entre passionné(e)s, amateurs et amatrices. A vos claviers! Nous avons du film à retordre...

5 participants

    MATRIX 4 : Lana Wachowski essaie de nous faire avaler la pilule...


    Kyle Reese
    Script
    Script

    MATRIX 4 :  Lana Wachowski essaie de nous faire avaler la pilule... - Page 2 Empty Re: MATRIX 4 : Lana Wachowski essaie de nous faire avaler la pilule...

    Message par Kyle Reese Sam 10 Sep - 12:40

    Tu verra, niveau surprise et scénario ainsi que l'interprétation je trouve ça très bon. La mise en abime de la trilogie est assez vertigineuse.
    C'est la mise en scène qui pose parfois problème, mais si on comprend l'intention de la réalisatrice alors on peu passer au dessus et apprécier ce film qui n'est pas un Matrix bis, ni un Matrix comme les autres. C'est un Matrix à part. Et moi ça me va très bien comme ça, mais évidement c'est subjectif.
    Curieux de lire ton avis.

    Opicinus
    Stagiaire
    Stagiaire

    MATRIX 4 :  Lana Wachowski essaie de nous faire avaler la pilule... - Page 2 Empty Re: MATRIX 4 : Lana Wachowski essaie de nous faire avaler la pilule...

    Message par Opicinus Mar 13 Sep - 7:23

    Hello,

    Alors en préambule, je précise que si j'ai trouvé le premier Matrix excellent, comme beaucoup, je n'ai pas été grand fan de la trilogie. Les suites n'étaient pas mauvaises, mais pas non plus à la hauteur du lancement.

    La même chose pour ce IV ème volet. Pas si mauvais, pas extra ordinaire non plus. C'est déjà bien
    Les changements de comédiens ne m'ont pas perturbé plus que ça, et je trouve que ce film ressemble beaucoup aux 3 autres. Peut être trop, on a un peu l'impression de revoir les 3 en 1

    Le principal bémol pour celui ci, c'est qu'on a la sensation d'assister à la séance de psy des autrices, plus qu'à celles de Néo. Alors pourquoi pas, ajouter un plan de réalité supplémentaire, celui dans lequel les films ont été réalisés, aurait pu être intéressant, mais il aurait fallu y aller plus franchement, et pas rester dans la suggestion.

    Je trouve aussi qu'on discerne trop vite dans quel plan de réalité l'action se déroule. L'intérêt du concept était de perdre le spectateur entre le réel et la simulation, voir simulation dans la simulation, et de créer des effets de surprise.
    A la fin du film « inception », on se pose tous la même question : la toupie va t'elle s'arrêter, ou pas ?

    C'est le principe même de la Matrice. Une thématique difficile à exploiter pour des auteurs, autrices, parce que pour que ce soit vraiment réussi, il faut être la Matrice, et donc savoir poser et transmettre des éléments favorables à l'installation du doute

    Pour moi, la production n'a eu les moyens de ces ambitions que pour le premier opus. Ensuite c'est retombé vers de la SF « classique », du fait notamment que le thème ait été très bien exploité par d'autres productions

    Matrix est un peu victime de son propre succès en fin de compte. Maintenant, j'ai passé un bon moment, c'est ok pour le divertissement, juste un peu trop personnel, identitaire et auto centré, mais bon... Assez caractéristique de notre époque

    L'amour triomphe de tout, c'est ce que je retiens du propos, qui a pu gonfler prodigieusement une partie de la critique, j'imagine... Je trouve que ça sauve un peu l'ensemble, parce qu'on sent quand même que ça passe pas loin de la sortie de route. Notamment lorsque le "Mérovingien" intervient... Là c'est la catastrophe Smile

    Parfois eu un peu l'impression d'être monté dans un taxi, dont le chauffeur un peu bourré ne sait pas trop où il doit aller... :-)
    Et la sensation bien affirmé que Keanu était sous anti dépresseurs pendant le tournage, comme sans doute l'ensemble de la prod, à part peut être la comédienne qui joue Trinity

    Bon certes, je taille un peu, mais vous avez déjà décrits les bons aspects, et si je me penche vraiment sur le fond avec sincérité, je dirai que si j'aime bien la prod US, sa créativité, productivité, inventivité, son goût du spectacle, je trouve qu'elle a aussi parfois un peu trop tendance à penser que les problématiques, thématiques, contextes propres au microcosme qui les a créé, constitue la norme et intéresse le monde entier
    Le film dérive vers du David Lynch, mais évidemment il le fait beaucoup mieux, de manière assumée, et à ce moment là ça peut devenir plus universel. Là, on reste dans les circonvolutions existentielles et identitaires du milieu artistique bourgeois Hollywoodien

    "Libre arbitre ou destinée", c'était le thème, pourtant énoncé, que le film passe un peu à la trappe, et en ce sens c'est un peu une escroquerie

    Kyle Reese
    Kyle Reese
    Script
    Script

    MATRIX 4 :  Lana Wachowski essaie de nous faire avaler la pilule... - Page 2 Empty Re: MATRIX 4 : Lana Wachowski essaie de nous faire avaler la pilule...

    Message par Kyle Reese Mer 14 Sep - 12:10

    "Libre arbitre ou destinée" ... ce qui devait arrivé, arrivera, et est déjà arrivé !  (ou un truc du genre dans Tenet)
    Nous sommes tous sur des rails depuis notre naissance, celle de nos parents, de nos ancêtres, des hommes préhistoriques, des premières bactéries arrivées sur terre ... du big bang. cheers

    Si un astéroïde géant issu du big bang est depuis sa formation, il y a des milliards d'année,  calé sur la trajectoire de la terre, rien ni personne ne pourra l'empêcher de la percuter avec pour résultat l'extinction de l'humanité. Il est peut être là, quelque part en route. Bruce Willis étant sénile (Armagedon), et les géants de la tech plus préoccuper à gagner de l'argent que d'éviter les catastrophes (Don't look up), on aurait peu de chance de le détruire avant. De toute façon ce qui est prévu d'arriver arrivera. Shocked Comme le chantait Cabrel ... s'est écrit !  Laughing  

    Les lois physiques auxquelles l'univers est soumis me font fortement croire au déterminisme. Le libre arbitre n'est qu'une illusion heureusement nécessaire pour ne pas devenir fou afin de vivre comme si nous avions le contrôle de nos vies. C'est comme l’œuf et la poule. Qu'est qui nous pousse à l'action, sachant que nous sommes la somme de nos expériences et de celles de nos aïeux et que nous agissons en conséquences de ces expériences ... nous sommes donc sur des rails invisibles.
    Action ---> réactions comme le disait le Mérovingien du temps de sa gloire. (Pas folichon en effet dans le 4, Lana aurait pu être un peu plus subtile dans sa diatribe envers les dérives de notre époque mais elle a voulu un peu casser ses jouets)

    Il devait donc y avoir un Matrix 4, l'amour a gagné, cette fois-ci, et c'était beau (sincèrement) mais rien n'est moins sûr pour la prochaine fois.

    Content que tu ai apprécié en tout cas.

    Si la question du libre arbitre vs déterminisme t’intéresse je te conseille très vivement de regarder la série Devs d'Alex Garland.
    C'est vertigineux. M'en suis toujours pas remis (la preuve ce message). Very Happy
    Il y a aussi un peu de ça dans Westworld.

    Et dire que je mets toujours "No fate" en signature ... l'illusion, toujours l'illusion. Cool


    -------------------------------------------------
    No fate ...

      La date/heure actuelle est Jeu 6 Oct - 23:05