Ciné'Fil Good Le forum des cinéphages

Ciné'Fil Good le forum de discussions des cinéphiles.
Films, séries, animés, documentaires...
La parole est à vous !
A tout de suite !
Ciné'Fil Good Le forum des cinéphages

Ici on analyse, on argumente, on discute films, séries, documentaires, en toute détente entre passionné(e)s, amateurs et amatrices. A vos claviers! Nous avons du film à retordre...

4 participants

    James Bond : No Time to Die...

    Kouak
    Kouak
    Admin

    James Bond : No Time to Die... Empty James Bond : No Time to Die...

    Message par Kouak Lun 22 Nov - 12:14

    Yoh !!

    "James Bond : No Time to Die" de Cary Joji Fukunaga, réalisateur de "True détective", 1ère saison, dont le talent s'est évaporé dès la fin de cette dernière...

    2h et 23 minutes d'un ennui mortel dans lequel on se rend vite compte que les limites de la franchise Bond sont atteintes...

    Rien de neuf dans le monde des amateurs de Martini Dry...Au shaker...Ou à la cuillère !! Wink

    On sent que le coeur n'y est plus, depuis le précédent opus je pense...Ou alors c'est moi... pale

    Le mordant / craquant n'est plus d'actualité...Par contre le fondant...Ouh là là !! Un semblant de fondant devrais-je dire...Un "moelleux"...Tout au plus... Suspect

    Une recette qui a fait ses preuves, tout en étant ratée...

    Dommage car Daniel Craig était un interprète hors du commun pour ce personnage...Hors du commun...

    On ne peut pas dire que cela se termine en beauté...

    Rami Maleck est aussi efficace, dans son rôle de "super méchant", qu'un T'choupi sous Prozac...

    Léa Seydoux..."Sait d'où" vient son manque de charisme...J'espère... Suspect

    Les cascades sont principalement en numérique maintenant...Rémy Julienne doit se retourner dans sa tombe...pale

    La photo, le scénario sont Dégs'...Et je suis dég' !! Neutral

    Même pas versé une larme...Pourtant...

    Opus essentiellement tourné pour se poser LA question : Qui va remplacer Daniel Craig maintenant ?  

    Tel est le véritable enjeu de ce volet en 1/3 de teinte...

    Bref...

    A voir en possédant un "permis de tuer"...Le temps !! tongue

    James Bond : No Time to Die... Nttd110


    -------------------------------------------------
    Un grand merci à Univers Freebox et CurtiiiiiisNeeeeewtonnnnn Exclamation Wink
    menelas29
    menelas29
    Stagiaire
    Stagiaire

    James Bond : No Time to Die... Empty Re: James Bond : No Time to Die...

    Message par menelas29 Lun 22 Nov - 22:15

    Bonjour,

    Perso j'ai beaucoup aimé mourir peut attendre (no time to die) comme quoi les avis divergent
    Sleepy
    Sleepy
    Accessoiriste
    Accessoiriste

    James Bond : No Time to Die... Empty Re: James Bond : No Time to Die...

    Message par Sleepy Mar 23 Nov - 11:49

    Bonjour,

    Rien de neuf dans le monde des amateurs de Martini Dry... Au shaker... Ou à la cuillère !!
    Secoué, mais pas agité ! Laughing

    Pour le reste, comme toujours avec Craig, je passe... Wink
    Kyle Reese
    Kyle Reese
    Accessoiriste
    Accessoiriste

    James Bond : No Time to Die... Empty Re: James Bond : No Time to Die...

    Message par Kyle Reese Jeu 25 Nov - 22:09

    Je me réserve une seconde vision pour poster une vraie critique mais il est certain que j'y ai pris moins de plaisir immédiat qu'avec le mal aimé et plus épuré Spectre.
    Ce que je retiens pour le moment, les 2 prologues, absolument superbe.
    Le générique et la chanson vraiment oubliable.
    La durée un peu trop longue.
    Craig toujours investit au top.
    Léa Seydou ... je dirai pour ma part Léa c'est doux ! voir Léa sein doux ... mais je m'égare. Je l'ai bien aimé, son personnage est touchant.
    Et puis elle me fait de l’œil. A chaque fois que je passe devant une pub Vuitton, y a un truc qui se passe. La femme bourgeoise parisienne par excellence ... rah (un vieux fantasme adolescent). Bref !
    Pour qui ceux qui n'ont pas vu l'affiche:

    https://i.ibb.co/fv0s3Td/IMG-4375.jpg

    Vous avez remarqué, il y a une place juste à ses cotés.

    Sans oublier la superbe prestation de Ana des Armas, mama mia, miam !
    J'ai bien aimé la révélation du film, moins sa conclusion, je préférai la fin de Spectre. Ils vécurent heureux et qui sait, 1 ou 2 enfants avant le divorce, de toute façon l'amour ne dure que 3 ans.
    Rami Maleck que j'ai adoré dans Mr Robot est étrange dans ce rôle. Un perso un peu comateux, qui doit souffrir énormément intérieurement pour avoir un projet pareil.
    L'histoire en elle-même est pas mal et maline pour boucler l'arc Craig, même si les nanos robots je sais pas c'est un peu trop sf dans un Bond je trouve, mais j'ai bien aimé la vengeance de Maleck.
    Une victime de Spectre qui devient lui-même bourreau, c'est logique, ça me va bien.
    En fait c'est la mise en scène un peu en dents de scies qui m'interroge, ça manque de peps. Au niveau scène d'action je retient évidement le prologue, je retiens Cuba, mais le reste n'est pas suffisement marquant. Par contre dés que l’élément de surprise, la révélation, arrive et que tout s'accélère, le film change de ton et j'avoue avoir frémis bien plus que d’habitude.
    Bond est devenu instantanément quelqu'un de plus proche, partageant avec certains spectateurs, une chose d'essentielle qui fait sens et qui change absolument tout, et là ça ne rigole plus bordel, Bond n'est plus seulement 007, il ne doit plus seulement sauver le monde, il doit faire mieux ! Et ça c'est dramatiquement et émotionnellement fort.
    Mais, le film reste problématique jusqu'à la fin. En fait je ne sais pas trop quoi en penser pour le moment et je comprend Kouak.
    Je dirais que le film est en 1/2 teinte pour le moment. Mais j'y reviendrai surement.
    Kouak
    Kouak
    Admin

    James Bond : No Time to Die... Empty Re: James Bond : No Time to Die...

    Message par Kouak Lun 29 Nov - 11:05

    Helloooooo.... bounce

    le coup du "je t'aime moi non plus" et le "je te plante sur le quai d'une gare à la moindre suspicion", c'est un peu "olé-olé" comme situation...

    Après, l'éternel méchant de service qui est "le cousin du frère d'un voisin d'une victime collatérale", c'est également d'une légèreté scénaristique proche du trou noir...

    Le gars extermine Spectre en 2 temps 3 mouvements...Avec un organisation élaborée qui va au delà de celle de l'octopus...Et personne n'en à jamais entendu parlé...LOL !! What a Face

    Ils sont tombés dans le Bond des années Moore / Connery...Le 007 spectaculaire, mais creux...

    Quoique, tous n'étaient pas aussi creux, à l'époque, que ce dernier opus... Wink

    Ils vont jusqu'à faire des scènes où l'on voit Bond et Nomi tirer dans le vide...On ne voit personne tomber en face !! Suspect

    Si ce sont des scènes retournées pour du placement de produit, bin...J'ai pas vu lequel... Shocked  

    Enfin bref ....Je suis sans doute trop exigeant, ou trop "terre à terre". Je ne vois pas le coté "magique" du film, certainement... silent

    Pour un fois qu'on avait un 007 de qualité...On verra le successeur... Neutral


    -------------------------------------------------
    Un grand merci à Univers Freebox et CurtiiiiiisNeeeeewtonnnnn Exclamation Wink
    Kyle Reese
    Kyle Reese
    Accessoiriste
    Accessoiriste

    James Bond : No Time to Die... Empty Re: James Bond : No Time to Die...

    Message par Kyle Reese Lun 29 Nov - 22:28

    @Kouak a écrit:Helloooooo.... bounce

    le coup du "je t'aime moi non plus" et le "je te plante sur le quai d'une gare à la moindre suspicion", c'est un peu "olé-olé" comme situation...

    Alors oui et non, je suis plutôt indulgent avec ce moment effectivement violent. Ne pas oublier Casino Royal et la trahison de Vesper qui est le drame fondateur de l'arc de l'ère Craig.
    C'est sa blessure intime, sa blessure la plus profonde, celle qui ne guéri pas. Bond s'est laissé aller à l'amour et il en a payé le prix fort. Son cœur à faillit y rester 2 fois. (la première avec le poison lors de la partie de poker)




    @Kouak a écrit:
    Après, l'éternel méchant de service qui est "le cousin du frère d'un voisin d'une victime collatérale", c'est également d'une légèreté scénaristique proche du trou noir...

    Oui mais il fallait bien ça pour cet ultime opus, tout autre méchant sorti de nulle part n'aurait pas été crédible au niveau de sa motivation.
    Je trouve que c'est bien vu. Après l'interprétation est comment dire particulière. Je suis entre 2 eaux à ce sujet. Fallait-il en faire plus, ou moins ?
    On voit bien que le mec est fragile du cerveau. Sa psyché est totalement partie en live, embrumé par les substances dangereuses qu'il vénère et cultive dans son jardin paradi oups ... infernale !



    @Kouak a écrit: le gars extermine Spectre en 2 temps 3 mouvements...Avec un organisation élaborée qui va au delà de celle de l'octopus...Et personne n'en à jamais entendu parlé...LOL !! What a Face

    Spectre = à malin ... malin 1/2 lol
    Alors oui encore un méchant qui travaillait dans l'ombre sauf que lui n'avait qu'une seule idée/obsession en tête. Éliminer le mal, et tous les pouvoirs plus ou moins proches du mal ou travaillant avec. Simple, extrême mais radical. Il ne souhaite pas le pouvoir, ni l'argent, il veut juste la mort étendue sur terre pour tous ceux qui le mérite. Du coup il peut agir en sous marin sans trop se faire repérer. Son plan diabolique avec son arme très particulière (j'ai un peu de mal avec celle-ci comme déjà notifié) est bien ficelé. Pas besoin de faire trop de vague avant de le mettre en pratique. Rien à voir avec l'organisation de Spectre qui trempe partout à différent niveau et qui forcément se sera fait repéré un jour ou l'autre par un agent.

    @Kouak a écrit:
    Ils sont tombés dans le Bond des années Moore / Connery...Le 007 spectaculaire, mais creux...

    Pas d'accord, le dernier acte avec le fameux secret sur Madeleine que Blofelt agite devant Bond à plusieurs reprise (j'essaie d'éviter les spoilers), ça rattrape le coup.
    Le film prend d'un coup du poids, et là ça devient dramatique avec du sens comme jamais cela ne l'a été.



    @Kouak a écrit:
    Enfin bref ....Je suis sans doute trop exigeant, ou trop "terre à terre". Je ne vois pas le coté "magique" du film, certainement... silent

    Le coté magique pour moi, il est dans les 2 superbes prologues et à partir du dernier acte. Entre ces 2 parties c'est ... compliqué et j'y reviendrai lorsque j'aurai enfin revu le film ! lol
    Spectre était plus facile a appréhender. Plus simple et épuré, plus beau aussi dans l'ensemble. Et une bonne fin heureuse très satisfaisante. Et ils partirent ensemble et eurent beaucoup ... et bah non !


    @Kouak a écrit:Pour un fois qu'on avait un 007 de qualité...On verra le successeur... Neutral

    Alors là, je n'attend absolument rien du successeur.
    Je n'ai aucune idée de ce qui pourrait relancer l'intérêt de la saga. Mais vraiment aucune.
    En espérant être agréablement surpris. J'avais perdu tout intérêt dans les Bond avec Moore.
    L'arrivée de Dalton a été une agréable surprise avec un coté plus sec et aventureux.
    Mais j'ai été douché par le Bond de Brosnan, dont l'image de Remington Steel lui collait beaucoup trop à peau.
    Pas crédible, trop light. Tu met Brosnan à la place de Connery dans la scène de l’ascenseur de Bon baisé de russie et on rigole bien fort.
    Brosnan physiquement ne tient pas la route, il se ferait laminer par ses adversaires. D'ailleurs les producteurs l'on bien compris quand un certain Bourne est arrivée.
    Et puis Craig est arrivé, massif, regard de braise, inarrêtable, une machine à tuer quasi infaillible mais avec un cœur sensible et là tout change.
    Sous sa carapace Bond est comme nous, un être humain qui souffre physiquement mais aussi sentimentalement. Ca me parle, et ça parle au monde entier, l'ère Craig a engendré les plus gros succès
    de 007 de son histoire et ce n'est pas seulement grâce aux scènes d'actions. D'ailleurs quand on parle de Bond aujourd'hui on parle surtout de son coté humain, son amour qui l'a trahi, sa mère adoptive qu'il n'a pas pu sauvé (M), son demi-frère psychopathe qui a mal tourné, son second amour qui ... C'est en fait une histoire de famille compliqué. Bref tout le coté action n'est que du décorum pour une tragédie grecque ! Et c'est cette tragédie qui a payé au finale.

      La date/heure actuelle est Jeu 2 Déc - 16:40